Le profil-type de l’entrepreneur (et comment le devenir!)

Croyez-vous avoir le profil d’un entrepreneur aguerri?

 

Ou au contraire, croyez-vous que vous n’avez pas toutes les qualités requises?

 

Bien sûr… ça fait peur! Et n’allez pas croire que les entrepreneurs n’ont jamais peur. Ils mangent, boivent, dorment et… pètent comme tous les autres êtres humains!

 

Ce n’est pas facile d’endosser le rôle du dirigeant d’une entreprise, vous serez exposé aux critiques, comme Justin Bieber en plein centre commercial un samedi après-midi est exposé à ses fans… Vous pouvez essayer de les éviter comme vous voulez, vous n’aurez pas le choix d’y faire face d’un instant à l’autre! 😉

 

Je me confie à vous; j’ai peur aussi. J’ai eu peur, j’ai encore peur et j’aurai toujours peur jusqu’à la fin de cette grande aventure qu’est la vie.

 

Mais vous savez quoi?? Comme l’a dit le grand Nelson Mandela, militant contre la ségrégation raciale et ancien président de la République d’Afrique du Sud : « J’ai appris que le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de la vaincre. »

 

Heureusement, j’ai une bonne nouvelle!

 

Par chance, j’en ai une! Sinon, vous n’auriez pas besoin de moi!

 

TARATATA (trompette)… Chers et chères lecteurs et lectrices, toutes les qualités ou caractéristiques du profil de l’entrepreneur parfait s’apprennent et se travaillent! Vous n’êtes donc pas obligé d’être né typiquement leader.

 

Voici maintenant quels attributs vous devrez travailler pour porter ce rôle intimidant, mais tellement génial!


Un article de Maxime Parisé du blog Développement de Soi. Transformez votre vie dès maintenant!


La Confiance en Soi

La confiance d’un entrepreneur est son plus grand ami. Elle est son pilier, son support et son élan, tout ça à la fois. Elle est déterminante pour:

  • La prise de risque
  • L’opportunisme
  • Le leadership
  • La résistance à l’ambiguïté
  • Rester solide devant les obstacles
  • Faire face à l’échec

 

Il y a une différence entre l’estime de soi et la confiance en soi. Je m’explique, l’estime de soi est l’image que nous avons de nous-mêmes. La confiance en soi est plutôt en rapport avec la confiance qu’on porte à nos capacités à réagir face à une situation X.

Exemple:

Je me vois comme quelqu’un avec une bonne assurance lorsque je me lance dans un projet ⇒ Estime de soi

Je me sens capable de trouver une solution rapidement s’il arrive un imprévu quelconque ⇒ Confiance en soi 

 

Ici, il sera question de faire confiance en ses capacités à bien réagir face aux risques éventuels et d’avoir la certitude d’être en mesure de toujours trouver une solution, peu importe le problème. Comme j’aime me le répéter, s’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème.

 

Comment se construire une confiance en soi?

1.Définissez des objectifs

Un bon objectif doit répondre à ces critères:

  • Réalisable
  • Source de challenge
  • Qui vous fais un minimum peur

Ensuite, cesser de réfléchir dans votre coin et goûter pleinement à la vie avec des actions concrètes vers vos objectifs!

 

2.Devenez optimiste

Faites des efforts pour toujours voir le bon côté dans n’importe quelle situation. À force de faire cet exercice, voir le côté positif deviendra un réflexe et vous aurez tendance à voir les échecs comme un apprentissage normal à votre réussite.

Souvenez-vous que rien n’arrive pour rien! 🙂

 Je vous suggère de lire les informations complémentaires.

 

La Persévérance

Voici la deuxième plus grande amie de l’entrepreneur: sa persévérance. À l’ère moderne, être son propre patron ne dépend plus que d’une bonne idée. Il s’agit plutôt d’adopter une innovation continue qui traversera vents et marées, en passant par les tempêtes et les cyclones! Votre réussite ne dépend plus seulement de votre vitesse ou de votre intelligence, elle dépend maintenant, et plus que jamais, de votre endurance.

 

J’aime voir l’entrepreneuriat comme un énorme marathon qui ne possède aucune ligne d’arrivée. Ceux qui sprinteront dès le début se retrouveront vite à bout de souffle, ceux qui ne seront pas en mesure de changer de cap au moment venu se retrouveront dans les cordes et ceux qui croiront en une ligne d’arrivée où tout se terminera et où ils seront déclarés vainqueurs se retrouveront découragés à un moment.

 

Finalement, le grand gagnant sera le dernier debout, celui qui aura su braver les tempêtes à un rythme modéré, mais continu. Ce sera vous.

 

Surtout rappelez-vous, ce n’est pas dans les moments de réussites, mais plutôt dans les moments où tout vous semblera perdu, que vous devrez faire la différence.

 

Comment travailler sa persévérance? 

 1.Vous devez avoir un plan:

  • À court terme
  • À moyen terme
  • À long terme
  • De préférence, sur papier

Vous devez savoir où vous aller pour avoir une vision de votre parcours.

Ça vous aidera, entre autres, à passer au travers des obstacles qui pourraient se présenter à court ou moyen terme.

 

2.Ayez le désir

Vous devrez avoir un désir d’atteindre votre objectif plus fort que:

  • Votre peur de l’échec
  • Les obstacles qui se présenteront
  • Votre peur du jugement des autres

C’est pourquoi il est souvent beaucoup plus facile d’entreprendre des projets dans des sujets qui vous passionnent!

 

3.La confiance en soi

Travaillez la première caractéristique! (voir juste en haut)

Elle vous aidera a avoir confiance en vos capacités à traverser les tempêtes.

 

Ces deux qualités principales (la confiance en soi et la persévérance) détermineront votre réussite dans celles qui suivront.

 

La Passion

Trouver ce qui fera brûler votre cœur d’un feu ardent!

Vous devez être passionné par ce que vous faites!

 

Vous devez goûter au bonheur de vous lever le matin avec l’impatience de commencer une nouvelle aventure chaque jour!

Bien sûr, vous n’aimerez probablement pas 100% des tâches que vous aurez à accomplir, mais si déjà, vous en aimez 75%, vous serez largement au-dessus de la moyenne. (Sachant que la France est le pays où les employés sont les moins heureux au travail, selon Le Figaro.)

 

Votre passion vous poussera à surmonter tous les obstacles sur votre chemin et à prendre plaisir de chaque moment de votre long parcours vers le sommet! Comme l’a dit Confucius, un philosophe chinois né en 551 avant Jésus Christ: «Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie.»

 

Comment trouver sa passion?

1.Posez-vous simplement les bonnes questions:

  • Que regretteriez-vous de ne pas avoir fait, si vous mouriez aujourd’hui?
  • Quelles sont vos valeurs les plus profondes?
  • Qu’est-ce que vous accepteriez de faire bénévolement?
  • Quel métier exerceriez-vous gratuitement?
  • Y a-t-il quelque chose qui pourrait vous pousser à vous lever un matin? Où même à faire une nuit blanche?

 

2.Explorez! Testez!

Après avoir répondu à toutes les questions précédentes, lancez-vous!

Persévérez! Nous avons tous des passions! 

Le Leadership

Je vous mets en garde dès le début! Faites très attention à ne pas devenir un «leader dépassé»!

 

Qu’est-ce que j’entends par un leader dépassé?

Je parle du profil type de l’ancien leader du 20e siècle et plus loin encore. Le leader qui fait régner l’ordre par la peur, les menaces ou encore le chantage. Celui qui réprimande toujours vos mauvais coups, mais vous ignore dans vos bons coups. Celui qui se fait sentir supérieur devant vous et qui vous fait sentir inférieur à un chien. Ça, c’est le leader dépassé… probablement que vous en connaissez dans votre entourage. 😉

 

Je vous inviterais plutôt à devenir le nouveau leader, le leader des temps modernes. Celui qui implique ses employés dans des projets et qui travaille en équipe avec eux. Celui qui est ouvert aux suggestions des employés et qui les félicite plus souvent qu’il ne les réprimande. Celui qui ne manque pas une occasion de souligner le bon travail chez un employé, juste comme ça! C’est comme ça que vous donnerez envie aux personnes de travailler pour vous.

 

Les leaders dépassés prêchent par la production, production, production et encore la production.

 

Les leaders des temps modernes prêchent par le capital humain. Ils ont compris qu’à long terme, de bons employés qui aiment ce qu’ils font, augmentent inévitablement la production de toute façon.

 

Rappelez-vous, votre rôle de leader sera de diriger vos employés vers la réussite avec vous, et non de les écraser pour atteindre le sommet.

 

Comment avoir du leadership?

1.La confiance en soi

Travailler la première caractéristique! (Voir en haut)

 

2.Développez votre empathie

Soyez un ami pour les personnes qui travailleront avec vous, apprenez à être à l’écoute de leurs problèmes et de leurs sentiments.

Ne parlez pas trop de vous dans les conversations avec vos employés, laissez-les vous parler d’eux.

 

Apprenez à les connaître et ils vous apprécieront d’autant plus comme patron.

 

3.Ne jouez pas à l’autruche!

La pire erreur d’un patron est de faire l’autruche lorsqu’il y a un problème.

C’est-à-dire, d’ignorer le problème et faire comme si tout allait bien.

 

AUCUN problème ne se règle seul! J’ai bien dit AUCUN! (Voici la définition du mot AUCUN dans le dictionnaire Larousse, juste pour être sûr.)

Vous devrez apprendre à faire face aux problèmes. Un problème ignoré ne fera que prendre de l’ampleur.

4.Dites non à la procrastination!

Un leader est un être d’action!

Vous devrez montrer l’exemple aux gens autour de vous en posant des gestes concrets sans jamais remettre au lendemain ce que vous pouvez accomplir aujourd’hui.

 

Ça vous prendra beaucoup de discipline!

 

 

L’Esprit de Compétition

Voilà ce qui drive les entrepreneurs!

Vous devrez vous pousser à dépasser vos concurrents!

 

Vous devez avoir l’envie de créer quelque chose que personne n’a fait avant vous ou d’améliorer quelque chose déjà existante.

Chaque problème que vous percevez dans la vie de tous les jours est une opportunité d’entreprise.

 

Vous devez avoir envie de vous battre pour gagner chaque pourcentage dans la part de marché de vos concurrents!

C’est comme un jeu de stratégie, mais grandeur nature!

 

Votre envie de gagner doit être votre envie la plus présente dans votre tête et vos tripes.

C’est ce qui vous motivera à toujours continuer d’avancer en combinaison avec votre persévérance.

 

Comment développer son esprit de compétition?

1.La persévérance

Travaillez votre persévérance! (Voir en haut)

Votre persévérance ne développera pas, à proprement parlé, votre esprit de compétition, mais elle vous permettra de vous relever plus fort lorsque vous prendrez un coup d’un concurrent.

 

2.Voyez l’échec comme un apprentissage

Vous devrez changer votre perception de l’échec!

Vous ne devrez plus avoir peur d’échouer, mais plutôt voir l’échec comme un passage obligé au succès.

 

Avoir l’esprit de compétition vous poussera à tester, explorer et sortir de votre zone de confort, ce qui apportera inévitablement des échecs.

Mais vous devrez réessayer et réessayer et encore réessayer jusqu’à ce que vous réussissiez!

 

Conclusion

J’ai fait le tour avec vous des caractéristiques primordiales d’un entrepreneur à succès. Les grands comme Steve Jobs, Bill Gates, Thomas Edison, Richard Branson, Warren Buffet ou encore Henry Ford ont tous ces derniers points en commun.

Maintenant, vous savez que n’importe qui peut devenir entrepreneur, s’il le veut vraiment.

 

C’est à vous de jouer! 

 

Au plaisir de travailler avec vous un de ces jours.

 

N’hésitez pas à partager cet article! Votre soutien est ce que j’ai de plus précieux!

 

TRANSFORMEZ VOTRE VIE EN SUCCESS STORY
Recevez gratuitement par email, votre plan d'action, pas à pas, étape par étape, pour vous permettre d'avoir la chance de goûter à votre plein potentiel. 
Votre adresse email restera confidentielle

Be the first to comment on "Le profil-type de l’entrepreneur (et comment le devenir!)"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*